Comment atténuer les nausées de grossesse ?

Par Armelle Fruchard | Mise à jour le 25 septembre 2023

Les nausées de grossesse sont souvent le premier moyen que le corps choisit pour révéler qu’il porte la vie !  Les nausées font partie intégrante du début de la grossesse pour la majorité des femmes. Même si elles peuvent être inconfortables, elles sont une réponse naturelle du corps face aux changements qu’il opère. C’est souvent le premier signe que c’est le début d’une nouvelle vie et que de nombreux changements sont en cours. Voici des conseils et nos astuces pour atténuer les nausées de grossesse. 

D’où viennent les nausées de grossesse ? 

Même si on n’en connaît pas véritablement la cause, les nausées auraient plusieurs facteurs dont les variations hormonales (comme la hausse de la hCG) qui se produisent en début de grossesse. Elles sont le signe que le corps s’est engagé dans un processus très intense pour permettre à ton bébé de se développer harmonieusement. Très récemment, une vaste étude publiée en décembre 2023 pourrait faire avancer les recherches de manière significative. Elle révèle que la cause des nausées de grossesse pourrait être la présence trop faible de GDF15, une hormone produite par le placenta. Les femmes souffrant d’importantes nausées (hyperémèse) produirait une quantité insuffisante de cette hormone.

D’autres facteurs favorisent les nausées de grossesse : 

  • faible indice de masse corporelle (IMC) en début de grossesse
  • prédisposition génétique. Les femmes dont les mères ont vécues des grossesses nauséeuses sont plus à même d’être concernées par les nausées enceinte

On considère qu’environ 3 femmes sur 4 sont atteintes de nausées, matinales surtout, durant leur premier trimestre de grossesse. Chez les femmes où les nausées s’arrêtent vers la 14-16e semaine, on suppose que la cause est hormonale car leur disparition correspond au moment où le placenta prend le relais et où certaines hormones de grossesse chutent. C’est notamment le cas de la hCG, l’hormone même qui a permis de faire apparaître le petit + ou la barre sur le test de grossesse.  

À quoi ressemblent les nausées de grossesse ?

Les nausées de grossesse se manifestent généralement comme une envie de vomir avec la sensation d’être barbouillée. Pour certaines, les nausées s’accompagnent de diarrhée, de vertiges, de renvois ou de bouffées de chaleur. 

Les nausées de grossesse sont souvent plus fortes le matin, au réveil. De même, elles ont tendance à s’accentuer entre les repas et peuvent être semblables à une sensation de faim ou à des crampes intestinales. Pour certaines, cette sensation de nausées peut se calmer en mangeant mais s’accentuer après chaque repas. 

Ces désagréments viennent régulièrement teinter les premiers mois de grossesse. Heureusement, il existe certaines astuces pour réduire ces nausées et passer un premier trimestre plus doux. 

Comment soulager les nausées de grossesse ? 

Il faut garder en tête que chaque femme est différente, et ce qui fonctionne pour l’une peut ne pas fonctionner pour une autre. Parmi ces différents remèdes anti-nausées, il faudra souvent expérimenter pour trouver celui qui fonctionne le mieux pour nous. 

Voici différents remèdes contre les nausées de grossesse : 

  • Faire des repas fractionnés. Cela maintient votre glycémie à un niveau stable, ce qui peut prévenir les nausées et les vomissements durant la grossesse
  • Prendre une collation au réveil. Avant même de se lever, grignoter un biscuit ou une cracotte permet parfois de calmer les nausées matinales
  • Privilégier les aliments légers, faciles à digérer et qui vous donnent envie. Certains disent que les nausées ou envies de grossesse sont une manière pour notre corps de nous diriger naturellement vers les aliments qui sont bons pour nous et pour notre bébé
  • Consommer du gingembre frais ou confit 
  • Boire des infusions de menthe poivrée ou de pissenlit : les tisanes peuvent être apaisantes pour l’estomac.
  • Éviter les aliments épicés et gras qui peuvent aggraver les nausées
  • Pratiquer des activités relaxantes : la méditation, le yoga prénatal et la natation peuvent aider à réduire le stress, ce qui peut atténuer les nausées.
  • Prendre ses suppléments prénatals après les repas : prendre ces compléments à jeun peut augmenter la sensation de nausées.
  • Se reposer : la fatigue peut aggraver les nausées, alors assurez-vous de vous reposer suffisamment et d’écouter votre corps.

Si vous souhaitez essayer des traitements naturels contre vos nausées de grossesse, voici ce qui est principalement conseillé ;

  • L’acupuncture. Le point P6, situé à la largeur de 3 doigts en amont du poignet peut aider à réduire les nausées.De même,  le shiatsu, ou porte de l’esprit, situé dans le creux du poignet, au milieu de l’avant-bras et côté paume a également des effets bénéfiques.  
  • L’homéopathie avec des remèdes comme la Cocculine ou le Nauséum Sépia.
  • Les huiles essentielles de menthe poivrée ou de citron. Quelques gouttes peuvent être déposées au creux d’un mouchoir et inhalées au moment où la nausée survient. 
  • La vitamine B6, sous supervision médicale, peut être recommandée. Elle est notamment conseillée par la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada

Si les nausées persistent et deviennent trop gênantes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à votre sage-femme. Ils pourront vous donner des conseils supplémentaires ou vous prescrire des médicaments si nécessaire.

Quand commencent les nausées de grossesse ?

Les nausées de grossesse peuvent commencer autour de la 5e semaine et diminuent souvent à partir de la 16e semaine. Chez un faible pourcentage de femmes, les nausées vont continuer jusqu’à l’accouchement.

On remarque parfois un pic de nausée autour de la 11e semaine de grossesse (9SA). Pour la majeure partie des femmes, les nausées vont complètement disparaître au début du 2e trimestre. Cela participe à sa réputation de “trimestre d’or”. 

Bien que très désagréables, les nausées de grossesse sont sans danger pour la maman et pour le bébé. 

Parfois, les nausées de grossesse réapparaissent au cours du 3e trimestre. La sensation de lourdeur due au bébé ou l’inconfort intestinal peut favoriser cet état. Si vous souffrez de nausées particulièrement intenses ou si vous avez des doutes sur leur origine, il est recommandé de consulter votre gynécologue ou votre sage-femme.

Quels sont les aliments anti-nausées à privilégier pendant la grossesse ? 

Avant tout, il faut privilégier les aliments qui nous donnent envie et fractionner les prises alimentaires en intégrant des collations à 10h et 16h par exemple. Généralement, un estomac vide ou au contraire surchargé, aggrave la sensation de nausée. Il est donc recommandé de ne pas attendre d’avoir le ventre qui gargouille pour se mettre à table et, si possible, commencer à manger avant même que la sensation de faim n’apparaisse vraiment. Même en cas de manque d’appétit, il faut éviter de sauter un repas, en particulier le petit déjeuner. D’ailleurs, les nausées matinales sont souvent aggravées à jeun. Prévoir un petit encas sur sa table de nuit (biscottes, fruits secs, biscuit salé) peut permettre de diminuer l’inconfort matinal. 

On conseille de privilégier les repas digestes, pauvres en graisse et les sucres lents, comme le pain, les pâtes, les légumineuses ou le riz complet. En cas de forte sensibilité aux odeurs, il est préférable de se tourner vers des aliments plutôt neutres tels que les fruits, les légumes, les laitages, ainsi que la viande froide comme le jambon blanc, le poulet, la dinde. 

L’hydratation est également primordiale, surtout en cas de vomissements. Boire en petite quantité et en dehors des repas permet souvent de ne pas accentuer les nausées.  L’eau citronné est un remède efficace anti-nausées.

Au-delà de ces habitudes alimentaires, des chercheurs ont montré que le gingembre était un remède naturel efficace pour limiter les nausées. Il peut être consommé en infusion tout au long de la journée. Si le goût  vous déplaît, il existe des gélules à base de poudre de gingembre, vendues en pharmacie. 

Voici un exemple de repas types anti-nausées pouvant être suivi pendant la grossesse : 

Au réveil : 

  • verre d’eau citronnée avec une cuillère à café de miel et du gingembre râpé 
  • pain complet grillé avec du beurre et de la purée d’oléagineux 
  • fruit

Collation : 

  • yaourt 
  • biscuit sec 
  • tisane de menthe poivrée

Déjeuner : 

  • salade de crudités et vinaigrette
  • filet de poulet 
  • pâtes complètes 
  • fruit 

Collation : 

  • fromage (pasteurisé)
  • cracottes 
  • tisane de pissenlit

Dîner 

  • soupe de légumes 
  • salades de lentilles, oeuf dur, fêta, tomates 
  • riz au lait à la cannelle 

L’homéopathie est-elle efficace contre les nausées de grossesse ? 

Selon les femmes enceintes, les nausées sont plus ou moins nombreuses, plus ou moins intenses, plus ou moins faciles à soulager, et aussi plus ou moins bien vécues. Il n’existe malheureusement pas de solution miracle pour faire complètement disparaître les nausées. L’idée est plutôt d’essayer de les apaiser pour qu’elles deviennent plus supportables.

L’homéopathie peut être une solution anti-nausées efficace. Généralement, on conseille Nux Vomica 9 CH (5 granules, 3 fois par jour). Il est préférable de demander conseil à son médecin homéopathe ou à un pharmacien avant toute auto-médication. 

Grossesse sans nausées ni vomissements, est-ce que c’est normal ? 

L’intensité des nausées varie d’une femme à l’autre. De même, certaines femmes enceintes peuvent en souffrir pendant une grossesse tout en étant épargnées lors d’une autre. Quelques privilégiées n’éprouvent jamais de nausées durant leur grossesse. Il est essentiel de prévenir que le degré et la durée des nausées chez une femme ne sont pas des indicateurs bon ou mauvais déroulé de la grossesse. 

Fille ou garçon, les nausées de grossesse permettent-elles de le prédire ?

En cas de fortes nausées au début de votre grossesse, il y a de fortes chances à parier qu’on vous prédit la naissance d’une fille. En 2021, une étude a effectivement suggéré une corrélation entre des nausées plus marquées et le sexe féminin du bébé, attribuant cela à des variations hormonales. 

Cependant, il s’agit d’une tendance statistique et il existe de nombreuses exceptions à cette règle. 

Si vous souffrez de fortes nausées pendant la grossesse, vous pouvez vous réconforter avec cette étude. Selon ce rapport, les femmes sujettes aux nausées ont une probabilité de 75% moindre de subir une fausse couche. Cette observation serait en partie attribuée à des niveaux sains de l’hormone chorionique gonadotrophique (hCG). D’autres médecins attribuent cette réduction du risque au fait que les nausées freinent certains comportements, plus suscpetibles d’entraîner une fausse couche. 

Dans quels cas faut-il s’inquiéter des nausées de grossesse ? 

La plupart des cas de nausées de grossesse sont sans risques pour la mère et son bébé. Cependant, dans moins de 4% des cas environ, les nausées entraînent des vomissements importants et répétés. On parle d’hyperémèse gravidique. Dans ce cas, le risque est la dénutrition et la déshydratation. Il est essentiel de consulter. 

Si vous présentez les symptômes suivants, consultez au plus vite un professionnel de santé :

  • Vous n’avez pas réussi à manger, boire ou à garder quoi que ce soit dans votre estomac depuis 24 heures.
  • Vous urinez moins fréquemment ou si votre urine a une couleur foncée.
  • Vous constatez la présence de sang dans vos vomissements.
  • Vous ressentez une faiblesse croissante au point de risquer l’évanouissement.
  • Votre bouche, vos yeux et votre peau sont extrêmement secs.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES