Comment rédiger un projet de naissance ?

Par Armelle Fruchard | Mise à jour le 23 juin 2023

Même si de plus en plus de mamans rédigent un projet de naissance, elles restent encore une minorité. Pourtant, le projet de naissance est un excellent outil de préparation à l’accouchement. Qu’est-ce qu’un projet de naissance ? Comment le rédiger ? Tous nos conseils et nos modèles de projets de naissance à télécharger.

À quoi sert un projet de naissance ?

Un projet de naissance est un document qui rassemble les souhaits, les envies et tout ce qui paraît juste à la maman et au bébé durant l’accouchement. C’est un merveilleux outil de réflexion et de préparation mentale à l’accouchement. Le terme projet de naissance n’est pas forcément le mieux approprié car il peut induire une certaine pression aux parents. Il serait plus juste de parler de souhait de naissance.

Rédiger un plan de naissance amène à réfléchir aux valeurs qui sont importantes pour le couple. Il permet de préciser les besoins et de nommer les craintes. Le plan de naissance permet de faire l’état des lieux de ce qui est important pour soi au moment de la naissance. Préparer un projet de naissance permet de se projeter dans une vision positive de l’accouchement. Il s’agit de prévoir le meilleur plutôt que le pire, comme on a tendance à le faire dans notre ère moderne. Cette intention claire va te guider et préparer ton corps, ton cœur, ton esprit, ton bébé, ton partenaire et l’équipe médicale à cet accouchement idéal.

Pourquoi rédiger un projet de naissance ?

Le projet de naissance est un outil qui permet de se projeter positivement dans son accouchement et de favoriser une bonne expérience de son vécu.  Il ne s’agit pas seulement de décider si on veut, ou non, une péridurale, mais de définir ce que l’on considère comme un accouchement respectueux. Écrire un projet de naissance permet de se donner les moyens de le vivre au mieux tout en restant flexible et ouverte aux aléas de la vie. 

Rédiger un projet de naissance permet de se réapproprier son accouchement et faire en sorte qu’il se fasse dans le respect de ses valeurs, de son corps, de son bébé, mais aussi de sa vision de la vie. Il ne s’agit pas de minimiser l’importance de la médecine mais de la voir comme un support, un soutien à la naissance de son bébé.

Un autre avantage à rédiger son projet de naissance est que cela permet à la mère de visualiser son accouchement idéal, pas pour s’assurer qu’il se passe ainsi mais pour identifier ses attentes et ses besoins. De quoi ai-je besoin pour me sentir confiante et en sécurité ? Quelle naissance est ce que je souhaite pour mon enfant ? Définir son projet de naissance, c’est se donner toutes les chances de vivre la meilleure expérience possible, c’est-à-dire celle que l’on désire et que l’on espère. .

Comment rédiger un projet de naissance ? 

En cas de premier accouchement, il peut sembler difficile de savoir ce que l’on souhaite puisque qu’on ne sait pas vraiment ce qui nous attend.  

Ainsi, il est essentiel d’y penser seule, avec son conjoint mais aussi d’avoir une personne avec qui échanger car cela va sûrement révéler des doutes ou des questionnements : cela peut être votre sage-femme, l’obstétricien ou encore une doula. 

Le projet de naissance doit être vu comme une invitation au dialogue entre les parents et l’équipe soignante. 

Il est déconseillé de le construire comme une liste d’exigences car c’est le meilleur moyen d’engendrer des déceptions. Le projet de naissance n’est qu’un scénario anticipé d’une expérience imprévisible. Il permet aux parents de définir leurs priorités, non pas de contrôler chaque détail. 

Le projet de naissance doit plutôt être tourné vers l’intérieur : les besoins et souhaits du couple plutôt qu’une liste d’exigences envers l’équipe hospitalière.

Que mettre dans un projet de naissance ?

Rédiger son projet de naissance ne doit pas être vu comme une course à la performance.  Il n’existe ni accouchement parfait ni projet de naissance parfait. 

Chaque femme et chaque grossesse est différente. La réponse à la question : quels choix me permettront de me sentir confiante et respectée le jour de mon accouchement est unique. Certaines femmes se sentiront en sécurité en accouchant dans une maison de naissance, d’autres dans une maternité, et d’autres encore dans un hôpital de niveau 3. Et tout cela est OK. 

Voici quelques exemples de pistes pour la rédaction de son projet de naissance :

  • Comment est-ce que je souhaiter gérer la douleur des contractions pendant la phase de travail ? 
  • Est-ce que je prévois de faire de l’auto-hypnose, de la sophrologie, de l’haptonomie, du yoga, de prendre un bain ?
  • Est-ce que la tenue d’hôpital me convient ou je souhaite porter mes propres vêtements ?
  • Est-ce que je souhaite une certaine ambiance (lumière tamisée, musique douce, effets personnels près de moi) ? 
  • Est-ce que je souhaite qu’on me propose la péridurale ? Au plus tôt ? Au plus tard ? 
  • Est-ce que je souhaite être massée durant les contractions ? 
  • Est-ce que je souhaite avoir accès à la salle nature ?  
  • Si une épisiotomie est jugée nécessaire, est-ce que je souhaite en être informée avant qu’elle soit pratiquée ? 
  • Dans quelle position est-ce que j’aimerais accoucher ? Est-ce que je pourrais choisir celle qui me conviendra le mieux ?
  • Comment est-ce que je souhaite accompagner la sortie de mon bébé ? Avec des sons, des respirations, en étant encouragée énergiquement par l’équipe, ou plutôt en douceur ? 
  • Est-ce que je souhaite un clampage tardif ?
  • Est-ce que je souhaite attendre quelques jours ou même le retour à la maison avant de donner à ton bébé son premier bain ? 

Personne ne va mettre dans son projet de naissance “forceps”. C’est un souhait pour personne, ni pour la maman qui accouche, ni pour le personnel soignant. Cependant, dans certains cas, ils sont nécessaires. Plutôt que de rédiger des interdictions, pourquoi ne pas préciser : “m’informer et m’expliquer de ce qu’il se passe en cas d’intervention” ?

À qui s’adresse le projet de naissance ?

Un projet de naissance n’est pas un plan individuel à porter envers et contre tous. C’est une vision, et il est important de pouvoir le partager avec son partenaire tout d’abord, mais aussi avec ceux qui seront présent le jour de l’accouchement. Il ne s’agit pas non plus d’aller contre le personnel médical et ses pratiques. Ce n’est pas une bataille à gagner. 

Le projet de naissance est un support pour discuter avec l’équipe médicale, poser des questions, et prendre des décisions éclairées sur les interventions médicales, la gestion de la douleur, et d’autres aspects de l’accouchement.

Il faut plutôt le voir comme une manière d’aider l’équipe soignante à nous aider à vivre notre accouchement idéal. C’est pas un contrat, et le personnel médical interviendra si nécessaire pour notre santé et celle de notre bébé. Mais en connaissant clairement les besoins et les attentes de la maman, les différents intervenants pourront faire de leur mieux pour y répondre. Car quel que soit le lieu choisi pour donner naissance à son enfant, plus la maman se sentira confiante et respectée, plus son accouchement se déroulera harmonieusement, pour elle, pour son bébé, mais aussi pour l’équipe médicale qui l’accompagne.

Différents types de projet de naissance 

Quand on parle de projet de naissance, on pense souvent que c’est un outil réservé aux femmes qui souhaitent un accouchement sans péridurale. Pourtant, il ne se résume pas à la manière dont on souhaite gérer la douleur. C’est un outil de réflexion bien plus vaste. Selon votre “projet” d’accouchement, voici quelques spécificités pouvant néanmoins être réfléchies et des exemples de projets de naissances particuliers : 

Projet de naissance en cas de césarienne

Projet de naissance avec péridurale

Projet de naissance physiologique

Nos exemples de projets de naissance à télécharger : 

Voici différents modèles de projet de naissance que vous pouvez télécharger, remplir et imprimer. Que vous ayez programmé un accouchement sans péridurale, avec péridurale ou même une césarienne, vous pouvez l’adapter afin qu’il corresponde au mieux à vos souhaits et vos projections pour votre accouchement.

Enfin, il est essentiel de se souvenir qu’il n’y a pas de projet de naissance idéal ou mieux qu’un autre. Le projet de naissance qui me correspond est à l’intérieur de moi. Oublions ce qui est tendance, oublions ce que pensent les autres, ou même ce que l’on souhaiterait vouloir. Les réponses les plus justes sont celles qui nous parlent : dans notre corps qui sait, dans notre cœur qui ressent, mais aussi dans notre bébé qui a lui-même son propre projet de naissance.

Préparer la naissance de son bébé est une magnifique opportunité pour partir à la rencontre de soi-même, comprendre ses peurs, ses doutes, ses désirs, ses besoins, mais aussi pour renouer avec son intuition, son potentiel et sa puissance de femme. Répondre à toutes ces questions permet d’être détendue et sereine afin de ne pas laisser ses peurs ou son stress guider ses choix, mais pour donner la parole à son cœur. 

0 commentaires

LES DERNIERS ARTICLES