Comment se préparer à un accouchement sans péridurale ?

Par Armelle Fruchard | Mise à jour le 17 mai 2023

Dans l’imaginaire collectif, un accouchement sans péridurale relève du masochisme. Comment ne pas subir cette douleur intense ? Comment se préparer à la douleur d’un accouchement sans péridurale ?

La préparation mentale

Pour aider les femmes à accoucher sans péridurale, la préparation mentale est essentielle. Même si l’intensité et la puissance d’un accouchement ne doivent pas être minimisées, faire prendre conscience aux femmes qu’elles ont la force nécessaire pour le vivre est primordial. La douleur existe mais n’est pas insurmontable. 

Plus la future maman va se concentrer sur ses ressentis et émotions positives, plus elle aura la sérénité nécessaire pour vivre l’expérience de la naissance. L’utilisation de mantras, qu’on se répète ou que le père prononce, montre des effets très positifs (“Chaque contraction me rapproche de mon bébé”, “Je suis forte et puissante”).   

Se préparer à la naissance permet aux femmes de s’approprier leur accouchement. 

La préparation physique

Une bonne préparation physique permet d’appréhender l’accouchement avec plus de facilité. À ce titre, pratiquer une activité douce et régulière est recommandée. Cependant, de nombreux sports sont déconseillés durant la grossesse car pourraient provoquer des risques pour la maman ou le bébé (en particulier les sports à risques de chute ou d’impact).

Voici quelques disciplines compatibles et adaptées aux femmes enceintes :

  • le yoga prénatal :
  • la natation :
  • la sophrologie :
  • le chant prénatal ;
  • le renforcement musculaire doux ;
  • l’hypnose.

Si lors de votre pratique, vous ressentez un inconfort ou une gêne, il sera primordial de vous arrêter et d’aller consulter votre sage-femme ou un médecin.

Enfin, pas de stress ! Si vous n’aviez pas l’habitude de faire d’activité physique avant votre grossesse, ne vous forcez pas. L’essentiel est de vous sentir bien. Une petite marche quotidienne de 30 min permettra de vous aérer l’esprit et de maintenir un mode de vie « actif ».

Le rôle des accompagnants dans la préparation à un accouchement sans péridurale

Pendant un accouchement sans péridurale, la présence d’un papa investi est précieuse. Pour cela, ce dernier doit être préparé à voir sa compagne souffrir et passer par des phases désespérées. De nombreuses femmes témoignent avoir demandé la péridurale en croisant le regard impuissant du papa. Quoi de plus difficile de voir sa compagne se laisser envahir par l’intensité des contractions ? 

S’il n’est pas prévenu que cette force requise est aussi douloureuse qu’elle est transcendante, cette vision peut être insoutenable. Or, le stress est l’hormone la plus contagieuse, elle aura vite fait d’emplir la maman d’un sentiment d’incertitude qui pourrait arrêter le travail mais surtout, la faire résister aux contractions. Or, un corps qui lutte et se crispe est en tension. Il ne peut pas se reposer entre deux contractions, la douleur est continue, insoutenable. 

Parfois, le père n’est pas le meilleur accompagnant. Tous n’ont pas cette capacité et cela n’en fera pas un moins bon père. Au moment de la naissance, la mère a besoin d’une force tranquille, rassurante, apaisante, qui croit en elle. Si ce n’est pas le père, cela peut être une mère, une amie ou encore une doula. 

Rappelez-vous que chaque accouchement est unique, qu’il soit physiologique ou non. Il est important de rester ouvert et flexible face aux changements qui peuvent survenir. Le soutien de l’équipe médicale et de votre partenaire est essentiel pour vous aider à traverser cette expérience de manière positive et confiante.

Si vous deviez ne garder qu’un enseignement : croyez en vous ! Depuis que le monde est monde, les femmes accouchent. Vos arrières grands-mères, grands-mères et mère l’ont fait. Vous en êtes capables ! Votre corps en est capable ! Et votre bébé sera là tout au long du voyage pour vous accompagner !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES