Tout savoir du cercle de feu durant l’accouchement

Par Armelle Fruchard | Mise à jour le 30 juin 2023

 Lors d’un accouchement, plusieurs phases peuvent être identifiées. Parmi elles, celle du “cercle de feu” est souvent la plus redoutée. Pourtant, il existe des moyens pour le soulager. Qu’est-ce que le cercle de feu ? Comment mieux vivre cette étape ultime ? Le cercle de feu est-il toujours ressenti ? Réponses.

Qu’est-ce que le cercle de feu ? 

Le cercle de feu fait référence à l’anneau qui se crée lorsque la tête du bébé commence sa sortie. Le feu fait référence à la sensation de chaleur voire de brûlure que certaines femmes peuvent ressentir lors de cette ultime étape.

 Le cercle de feu arrive lorsque vous êtes totalement dilatée et que votre bébé entame sa sortie. À ce moment, les contractions ont permis à votre col d’être parfaitement ouvert et à vos tissus de se relâcher. 

Le cercle de feu n’est pas un passage forcé mais bien la tête de votre bébé qui s’introduit dans cette dernière porte et en étire les parois. Les tissus de votre vulve sont étirés ce qui produit cette sensation de picotement, plus ou moins désagréable selon les femmes. 

Combien de temps dure le cercle de feu ?

Le ressenti du cercle de feu est très individuel. Chez certaines, cela sera l’objet de quelques secondes, d’autres parleront en minutes et certaines ne le sentiront même pas ! 

Ça dépend des femmes, pour ma part je ne l’ai pas vécu. J’ai senti que la tête poussait et que ma vulve s’écartait. Je me suis dis “olala ça va être affreux quand la tête va sortir” et 2 secondes après, la sage femme me disait que les épaules arrivaient. Donc la tête est sortie sans même que je m’en rende compte. 

Ici, j’ai senti le fameux cercle de feu mais comme ça sonnait comme la dernière ligne droite, il a été plus facile à gérer que les contractions de travail ! Je n’ai absolument pas eu besoin de pousser, mon corps l’a fait tout seul ! Et après, gros shot d’ocytocine, j’ai été propulsée sur un petit nuage tout doux avec la sensation d’avoir accompli un truc incroyable !

Que vous viviez ou non le cercle de feu, il est primordial de se rappeler que c’est la dernière étape que votre bébé doit franchir. Plus que quelques contractions et vous aurez votre bébé dans vos bras. 

Y a-t-il un cercle de feu avec une péridurale ? 

Si vous avez une péridurale, l’anneau de feu peut être engourdi voire inaperçu. Vous pourriez ressentir une sensation d’étirement, plutôt désagréable que douloureuse. Cela dépendra du dosage de votre péridurale mais aussi de la réaction de votre propre corps. 

Généralement, on constate qu’avec une péridurale, l’étape du cercle de feu, c’est-à-dire l’engagement de la tête dans le col, est plus long. C’est dû au fait que votre corps ne ressentira pas forcément la poussée naturelle et induira moins la descente de votre bébé. 

Qu’est-ce qu’on ressent durant le cercle de feu ? 

Les sensations associées au cercle de feu sont variées : chaleur, picotements, engourdissement, étirement, douleur. Souvent, l’inconfort est mêlé à du soulagement voire une sensation de délivrance. 

Il faut rappeler que l’intensité varie en fonction de la taille du bébé, de la position de la maman, du relâchement des tissus ou tout simplement par la perception propre à chacune. Les témoignages évoquent un ressenti plus élevé lors de la première naissance que pour les suivantes. 

Durant cette phase de l’accouchement, il est étonnant de remarquer que la peur se lie à l’excitation. De nombreuses femmes vont ressentir une certaine euphorie de savoir la fin si proche et la rencontre imminente avec son bébé (merci l’ocytocine) ! 

Cette dernière ligne droite arrive à un moment où vous êtes fatiguée par tout le travail effectué. Ce dernier effort peut sembler surhumain et pourtant, il est rarement vécu comme le plus difficile. Courage maman, ton bébé arrive ! 

J’appréhendais beaucoup ce moment. Finalement, les contractions m’ont fait davantage souffrir que le cercle de feu qui a été très bref. J’ai limite adoré ce moment car juste après, j’ai senti mon bébé sortir. Je me rappelle avoir presque poussé un soupir de soulagement. La délivrance, c’était ce moment pour moi. 

Je l’ai ressenti comme très intense, mais rien à côté de la douleur des dernières contractions avant la poussée ! C’est un moment très fugace à côté du reste ! Et puis,  au contraire, la poussée soulage énormément, j’avais vraiment l’impression de pouvoir agir contre la douleur !

Comment atténuer le cercle de feu ? 

Certaines techniques permettent d’atténuer considérablement le passage du cercle de feu. Avant tout, la connaissance de cette étape est primordiale. Cela permet d’éloigner la crainte de “vivre quelque chose d’anormal”. 

Comme durant toutes les phases de l’accouchement, la détente reste la clé numéro 1 pour atténuer la douleur.

Cependant, voici d’autres astuces pouvant être mises en place avec votre compagnon ou votre doula pour réduire l’inconfort du cercle de feu : 

  • se faire poser des compresses chaudes sur le périnée (compresses périnéales) ;
  • utiliser un brumisateur d’eau sur la zone de passage
  • faire des pressions sur le périnée
  • respirer de manière lente et profonde
  • regarder l’avancée de son bébé avec un miroir ou toucher la tête (voire les cheveux). Certaines mamans peuvent avoir besoin de cela pour se donner de l’énergie pour l’ultime effort
  • choisir la position qui vous vient le plus naturellement. Si possible, adopter une position qui accentue la gravité (assise ou à quatre pattes par exemple)
  • se mettre dans l’eau : accoucher dans l’eau peut aider à ramollir les tissus et la chaleur du bain peut aider à se détendre
  • penser que c’est la dernière ligne droite avant la rencontre, toute proche, avec votre bébé.

En amont de l’accouchement, certaines femmes pratiquent les massages périnéaux avec une huile (type amande douce). 

Il n’a pas été prouvé que cela réduisait le risque de déchirure mais cela peut aider les futures mamans à s’approprier cette partie de leur corps. Comme la plupart des conseils de grossesse, il faut le faire en confiance. 

Si cela vous met mal à l’aise, alors cela ne vaut pas le coup de vous infliger cela. Certaines vous diront qu’elles n’ont pas eu de déchirure suite aux massages, d’autres que cela n’a rien changé pour elles.

Cela dépend avant tout de votre corps, de son élasticité et du déroulé de votre accouchement. 

Enfin, il est important de rappeler qu’une déchirure ne se ressent pas ! C’est l’écartement qui peut être douloureux, pas la déchirure en tant que telle. 

Alors, cercle de feu ou pas, l’important est de se souvenir que cette étape est l’ultime avant la rencontre de votre bébé et la fin de vos efforts ! Visualisez votre souffle à chaque contraction, imaginez un bouchon qui avance à chaque vague et faites vous confiance ! 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES