11 choses que vous ne saviez pas sur le cordon ombilical

Par Armelle Fruchard | Mise à jour le 31 août 2023

Le cordon ombilical assure le lien entre la maman et son bébé. Mais êtes-vous sûr de tout savoir sur ce petit cordon ? Voici 11 infos peu connues sur le cordon ombilical !

1/ Sa taille peut varier de plus d’un mètre

On estime que le cordon médical peut mesurer entre 19 cm et 133 cm. Il apparaît entre la quatrième et la huitième semaine de la grossesse et s’étend progressivement à mesure que le fœtus se développe. En moyenne, son diamètre est d’environ 1,5 cm.

2/ Le cordon est blanc car il est constitué de gélatine 

Le cordon ombilical est tapissé d’une sorte de gélatine élastique appelée gelée de Wharton. Cette gelée agit comme un coussin protecteur, assurant la sécurité des deux artères ombilicales et de la veine qui se trouvent à l’intérieur du cordon. Grâce à cela, le cordon ombilical est très souple et résistant.  

3/ 1 bébé sur 5 environ naît avec le cordon autour du cou 

Le chiffre varie selon les études mais on considère que 10 à 30 % des bébés naissent avec un cordon ombilical circulaire (source). Dans la plupart des cas, cela n’a pas d’incidence sur la santé du bébé. D’ailleurs, le principal souci associé au cordon n’est pas le risque d’étranglement du fœtus, mais plutôt la possibilité de formation d’un nœud qui pourrait restreindre l’apport en oxygène. Surveiller le rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse permet de détecter d’éventuelles anomalies du cordon.

4/ La circulation sanguine entre les veines et l’artère est inversée

Le cordon ombilical joue ainsi un rôle crucial en permettant les échanges vitaux entre la mère et son bébé. La spécificité est le sens de circulation. 

Dans notre corps, les artères transportent le sang oxygéné vers tous les tissus et organes du corps et les veines transportent le sang dépourvu d’oxygène (avec le dioxyde de carbone) vers les poumons pour y être rejeté. 

Dans le cas du cordon ombilical, l’action est inverse : 

  • La veine ombilicale va du placenta au fœtus et transporte le sang riche en oxygène et nutriments (sels minéraux, acides aminés, glucose, eau) destinés au bébé 
  • Les artères ombilicales vont du fœtus au placenta et transportent les déchets (dioxyde de carbone, urée). 

5/ Le cordon ombilical est un indicateur de la santé du bébé

Le cordon ombilical reflète la santé du bébé. Le suivi prénatal implique généralement l’utilisation d’un doppler ombilical pour mesurer le flux sanguin entre la mère et le bébé. Si le bébé est en bonne santé, la résistance des vaisseaux demeure dans la normale. En revanche, si le bébé est en détresse, il peut augmenter la résistance dans les organes périphériques, ce qui réduit le flux sanguin vers ces zones pour protéger les organes vitaux tels que le cerveau et le cœur.

6/ Il continue de battre après la naissance 

On a longtemps pensé que couper le cordon dès la naissance permettait d’éviter que le bébé se vide de son sang. On sait aujourd’hui que ce n’est pas le cas. Au contraire, le fait d’attendre les derniers battements cardiaques pour couper le cordon ombilical permet au bébé de recueillir la totalité du sang présent dans le cordon, lequel lui revient, et par conséquent, d’accroître ses réserves de fer.

De plus, au cours des premières minutes de sa vie, le bébé continue à recevoir de l’oxygène par ce lien, ce qui l’aide à s’adapter à ses premiers moments en dehors de l’utérus.

7/ On peut le garder intact plusieurs jours après la naissance

Le bébé lotus est une pratique ancestrale qui implique de maintenir le bébé attaché à son placenta et, par conséquent, à son cordon ombilical, plusieurs jours après sa naissance. Pendant cette période, on laisse le cordon sécher jusqu’à ce qu’il se détache de lui-même. Inspirée de la tradition hindoue, cette coutume permettrait au bébé une transition plus douce entre la vie intra et extra-utérine. 

8/ Dépourvu de nerfs, le clampage du cordon n’est pas douloureux 

En revanche, la personne qui coupe le cordon ombilical peut être surprise par son aspect gélatineux et mou. 

9/ La mère et son bébé ne partage pas le même sang

Cela explique qu’une mère et son bébé peuvent avoir des groupes sanguins différents.

10 / Un nombril qui ressort n’a aucun lien avec la manière dont le cordon fut coupé 

Cette particularité est due à une hernie ombilicale. Une intervention chirurgicale peut être réalisée si c’est la cause de gênes ou de douleurs. 

11/ Vous pouvez en faire don 

Le sang du cordon ombilical est riche en cellules souches, très utiles pour guérir certaines maladies comme la leucémie ou encore les lymphomes. Récemment aux États-Unis, une femme a été guérie du VIH en partie grâce à des cellules souches issues d’un cordon ombilical (source). En France, le don de sang de cordon est anonyme et gratuit. Toutes les maternités ne sont pas habilitées à proposer ce service.  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES